Veuillez entrer votre identifiant et mail. Obtenez un nouveau mot de passe
Inscrivez-vous
x

Les nouveaux enjeux du marketing musical

| 25 vues
No Rating

L’industrie musicale française pourrait avoir un petit répit suite à de nombreuses années de crise, mais seulement si elle évolue avec les nouveaux modes de consommation, notamment numériques.

Le streaming, nouvel enjeu marketing

Selon une étude quantitative menée par Pauline Blassel, secrétaire adjointe de l’Hadopi en 2014, le marketing musical doit désormais passer par l’adaptation à la révolution numérique, et se devrait de trouver les canaux appropriés pour toucher le consommateur, soit des canaux de distribution adaptés au haut débit, à la 4G et aux objets connectés.

Cette étude a en effet montré que les deux tiers des revenus de l’industrie musicale en France sont issus des ventes physiques, alors qu’un tiers des revenus provient du numérique. Dans ce tiers, le streaming dépasse la moitié des revenus générés. De ce fait, l’étude estime que 85% des consommateurs de musique utilisent ou ont utilisé le streaming. De nos jours, la musique se consomme à 85% sur Youtube, qui comptabilise presque 30 millions d’utilisateurs par mois, puis sur les plateformes en streaming audio, qui sont utilisées chaque mois par 7 millions de personnes. Ensuite, arrivent les services d’abonnement au streaming audio en France, qui disposent environ de 2 millions d’abonnés. Si l’on tient compte de ces données, on peut en conclure qu’en effet, le streaming a un poids très important dans l’évolution des usages musicaux.

L’évolution du marketing musical

Coté marketing, le passage d’un schéma de mix marketing classique, à un mix marketing numérique, implique aussi d’appliquer ses traditionnelles «4P» (la Prescription, la Personnalisation (relation consommateur), la Portabilité (technologie, mobilité) et le Partage) au streaming. La recommandation musicale personnalisée (ou prescription) est aujourd’hui l’un des principaux défis du marketing musical et les services de musique en ligne souhaitent en tirer profit. De ce fait, nombreuses sont les plateformes qui utilisent les technologies des algorithmes basées sur la personnalisation des titres offerts en ciblant les gouts de l’utilisateur grâce à la récupération des données collectées. Avec un panel de plus en plus dense de titres proposés (toute la discographie des Beatles est désormais disponible en streaming) ces plateformes proposant une ample gamme de possibilités qui enferment néanmoins l’utilisateur dans un cercle restreint de recommandations plus ou moins similaires.

La question à se poser désormais est si Internet permet d’enrichir sa culture musicale en s’ouvrant à de nouveaux genres ou au contraire, l’utilisateur reste-t-il « condamné » à écouter essentiellement ses préférences? Le débat est ouvert!

0 réflexions sur “Les nouveaux enjeux du marketing musical”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *